Atman Goyo Montero Les Ballets de Monte-Carlo
Anna Blackwell ©AB
Atman Goyo Montero Les Ballets de Monte-Carlo
©Alice Blangero
0102
Anna Blackwell ©AB
©Alice Blangero

Atman

Goyo Montero

"Atman est un mot sanskrit qui signifie “le moi” ou “l’âme”. Dans la philosophie hindoue, c’est le principe primordial, c'est  le “vrai moi”. Mais il désigne aussi ce qui sépare les êtres vivants sans les désunir. Il s’agit donc de l’essence du moi intérieur de chaque individu en tant qu'être connecté et unifié au tout.

Ce mot, ce concept, m’a entraîné vers une réflexion traitant de l’individu au regard du groupe, de l’être humain vis-à-vis de la société. Sommes-nous des entités isolées ou au contraire des individus achevés par l’interaction et le contact avec autrui ?

Cette réflexion est transposable à une compagnie de danse, et en particulier à celle des Ballets de Monte-Carlo en tant que groupe de solistes incroyablement doués qui travaillent ensemble comme des éléments fluides. Ma création s’efforce d’attirer l’attention sur le caractère unique de chaque danseur mais aussi sur la manière dont sont transcendées les connexions entre les membres de la compagnie.

La musique d’Owen Belton, compagnon artistique de longue date, joue également avec ces thèmes que sont la multiplicité et l’individualité. Elle constitue une toile fascinante à partir de laquelle je peux travailler.

Lorsque j'entre dans le studio, j'apporte avec moi des intentions très claires, préparées en amont pour ensuite mieux oublier les idées préconçues, me laisser émouvoir par les divers talents et différentes personnalités des danseurs et créer au final quelque chose de singulier pour cette compagnie. Je souhaite que la création les présente comme un groupe soudé et qu'elle mette en évidence leurs fascinantes individualités".

Goyo Montero


Chorégraphie : Goyo Montero
Musique : Owen Belton, composition pour Les Ballets de Monte-Carlo (créée à partir de PULSE, pièce courte créée pour le Projet de « Première Chorégraphie du Prix de Lausanne » 2018)
Costumes : Goyo Montero en collaboration avec Jean-Michel Lainé
Lumières : Goyo Montero en collaboration avec Samuel Thery 
Durée : 29 minutes

Création pour Les Ballets de Monte-Carlo
Première le 25 avril 2019, Grimaldi Forum Monaco
Dans le cadre du programme "CORPUS"