©Marie-Laure Briane
©Marie-Laure Briane
©Marie-Laure Briane
0103
©Marie-Laure Briane
©Marie-Laure Briane
©Marie-Laure Briane

Spectre

OLIVIER DUBOIS

D'après Le Spectre de la Rose.

« Aborder Le Spectre de la Rose par sa face cachée et dévoiler l'éprouvante traversée de ces transporteurs du Spectre. Comment porter le poids du souvenir, soulever la grâce d'antan et permettre au Spectre/Désir de naître ? Offrir à chacun l'occasion de percevoir son propre spectre et l'emporter ! » Olivier Dubois

Ce Spectre de la Rose a la joliesse d'avoir pour projet une collaboration avec Michel Roudnitska, « nez » des parfums de Grasse. C'est que l'histoire de ce ballet (une jeune fille qui s'endort en fantasmant sur le parfum d'une rose ramenée du bal où elle est allée danser) était trop tentante pour ne pas créer une histoire d'odeurs faites de souvenirs et de désirs!
Pour Olivier Dubois, c'est avec les Ballets de Monte-Carlo une première : celle de travailler avec une compagnie classique. Mais d'où ce Spectre de la Rose peut-il bien venir ? Quel parcours a-t-il dû endurer pour ainsi surgir par cette fenêtre ? Dans cette aventure, il s'agit de découvrir l'éprouvante traversée de ces hommes transporteurs de Spectres... porteurs de Désir... et laisser à chacun la chance de voir apparaître ce Spectre. Cette création est une collaboration jamais vue dans l'histoire du ballet, celle de la danse et du parfum à l'instar des croisements chers aux Ballets Russes.


Chorégraphie : Olivier Dubois
Assistants à la création : Cyril Accorsi, Anouk Berenguer
Musique : Carl-Maria von Weber, François Caffenne
Lumières : Patrick Riou
Scénographie : Olivier Dubois
Costumes : Jean-Michel Lainé, Olivier Dubois
Parfumeur : Michel Roudtniska
Durée : 30 min

En collaboration avec Impulstanz-Vienna et les parfums de Grasse

Création pour Les Ballets de Monte-Carlo
Première le 1er avril 2010, Grimaldi Forum Monaco