Voir l'extrait vidéo !
Noelani Pantastico & Lucien Postleweite ©AB
Julien Guérin, Isaac Lee-Baker & Daniele Delvecchio ©AB
©Alice Blangero
0104
Voir l'extrait vidéo !
Noelani Pantastico & Lucien Postleweite ©AB
Julien Guérin, Isaac Lee-Baker & Daniele Delvecchio ©AB
©Alice Blangero

Roméo et Juliette

J-Ch. Maillot

Partant de l’idée que tout le monde connaît Roméo et Juliette, Jean-Christophe Maillot a adopté un angle chorégraphique qui refuse de paraphraser le monument littéraire de Shakespeare. Plutôt que de suivre pas à pas la lutte entre les Capulet et les Montaigu jusqu’à son dénouement tragique, le chorégraphe revisite la pièce suivant un point de vue original : le ballet nous emporte dans l’âme tourmentée de Frère Laurent qui en souhaitant faire le bien provoque finalement la mort des deux amants. Roméo et Juliette de Jean-Christophe Maillot est le flash-back de cet homme d’église désemparé qui se demande comment on en est arrivé là.

Le chorégraphe interprète donc Roméo et Juliette non pas comme un conflit social ou une lutte clanique régie par un code d’honneur, mais comme un drame fortuit qui fait périr des adolescents plus préoccupés par les jeux de l’amour que ceux de la haine.

Roméo est un jeune irresponsable, désorienté par la découverte d’un amour nouveau qui lui fait oublier ses précédentes conquêtes. Quant à Juliette, c’est la première fois qu’elle tombe amoureuse. Les sensations qu’elle découvre sont si puissantes que Roméo n’est pas seulement un amant : c’est l’Amour. Un amour absolu à côté duquel plus rien n’existe.

« Un grand classique, admirablement revisité. » LE FIGARO (Juin 2016)

« Une déclaration d’amour tout en technique et en émotions. » MONACO MATIN (Août 2016)

« Un ouvrage d’une beauté parfaite. {…} Une compagnie magnifique. » LENOUVELOBS.COM  (Juin 2015)

« {…} ce ballet toujours neuf, toujours vif, toujours éloquent grâce à la limpidité de style de Jean-Christophe Maillot, son art de la pointe, sa nervosité qui va si bien à cet univers juvénile, brisé par l’horrible drame. {…} À coup sûr une compagnie engagée, aux lignes remarquables, un maître d’œuvre flamboyant et un public ravi {…}. » CONCERT CLASSIC (Juin 2015)


Chorégraphie : Jean-Christophe Maillot
d'après : William Shakespeare
Musique : Sergueï Prokofiev
Scénographie : Ernest Pignon-Ernest
Costumes : Jérôme Kaplan
Lumières : Dominique Drillot

Avec la participation de l'Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo sous la direction de David Garforth

Première le 23 décembre 1996, Salle Garnier Opéra de Monte-Carlo