©Yann Coatsaliou
©Yann Coatsaliou

The vile parody of address

WILLIAM FORSYTHE

Un exercice rigoureusement contrapuntique pour piano, voix et danseurs. Le continuum d'une fugue extraite du Clavecin bien tempéré de Bach assure l'orientation temporelle d'éléments structurellement compatibles, mais parfaitement discontinus, qui redistribuent leur accentuation associative et organisationnelle à chaque reprise de la musique


Chorégraphie : William Forsythe
Remontée par : Glen Tuggle
Musique : Jean-Sébastien Bach
Voix enregistrée : Nick Champion
Scénographie, lumières et textes : William Forsythe
Durée : 15 min

Première par le Ballet Frankfurt en 1988
Première par Les Ballets de Monte-Carlo, à la Salle Garnier de l'Opéra de Monte-Carlo, le 30 mars 1997