©Alice Blangero
Mimoza Koike & Anne-Laure Seillan ©AB
©Alice Blangero
0103
©Alice Blangero
Mimoza Koike & Anne-Laure Seillan ©AB
©Alice Blangero

Cy Twombly Somehow

MARIE CHOUINARD

À l’entendre, l’élaboration de ce ballet s’apparente au travail d’un plasticien. Outre le fait que Marie Chouinard réalise elle-même les costumes, le maquillage, la scénographie et les lumières de ses ballets (seule la musique a été confiée à Louis Dufort avec qui elle travaille depuis plus de vingt ans et qui a composé une oeuvre originale pour cette pièce), la similitude avec la démarche du plasticien va encore plus loin : après quatre jours de répétition, Marie Chouinard achève avec les quinze danseurs ce qu’elle définit comme "une grande esquisse de trente minutes", soit la durée approximative de la pièce. L’artiste confie qu’elle n’a pas toujours travaillé ainsi et que cette démarche n’est pas si courante. Le plus souvent, un chorégraphe élabore son ballet séquence après séquence puis les relie les unes aux autres. Ici, quelques séances à peine auront suffi pour jeter un grand "draft" sur la surface vierge du tapis de danse. Puis le travail s’est fait par touches afin de marquer les contours de l’oeuvre et faire jaillir certains détails. Ce processus rappelle certaines oeuvres de Cy Twombly, notamment celles des années soixante lorsque le peintre utilisait ses mains à même le support pour créer son univers. Les toiles deviennent alors des surfaces blanches qui recueillent toute sorte de signes que l’artiste y dépose. La chorégraphe n’en dira pas plus sur le contenu… La chorégraphe invite le public à plonger dans son univers et à découvrir par lui-même les multiples significations de cette création pour les Ballets de Monte-Carlo.


Chorégraphie : Marie Chouinard
Musique : Composition originale de Louis Dufort
Maquillage, Costumes : Marie Chouinard
Scénographie, Lumières : Marie Chouinard
Durée approximative : 35 min

Première le 27 avril 2017, Grimaldi Forum Monaco
Création pour Les Ballets de Monte-Carlo