Approximate Sonata

WILLIAM FORSYTHE

Forsythe poursuit l’émancipation de la danse classique dans l’esprit de Balanchine, et lui fait franchir une étape nouvelle. Si Balanchine a dépoussiéré le classique, s’il l’a rapproché du jazz, Forsythe se risque au funk, au break, à l’afro. Il brise et déforme arabesques et attitudes avec encore plus d’audace, exagère l’ »off-balance » jusqu’à l’acrobatie, demande encore plus de « speed ». Sa danse a une dynamique athlétique, se présente comme une force vitale.


Chorégraphie: William Forsythe
Musique : Thom Willems
Scénographie et lumières : William Forsythe
Ballet remonté par Stéfanie Arndt et Antony Rizzi
Durée : 25 min

Première par le Ballett Frankfurt, le 20 janvier 1996
Première par Les Ballets de Monte-Carlo, le 20 décembre 1998, Salle Garnier Opéra de Monte-Carlo