Anna Blackwell & Alvaro Prieto ©Alice Blangero
Mimoza Koike & Alvaro Prieto ©Alice Blangero
©Alice Blangero
0103
Anna Blackwell & Alvaro Prieto ©Alice Blangero
Mimoza Koike & Alvaro Prieto ©Alice Blangero
©Alice Blangero

Tales absurd, fatalistic visions predominate

NATALIA HORECNA

"Dans ce ballet, je scrute l'esprit d'un individu qui choisit de voir systématiquement en noir tous les événements de sa vie personnelle
ainsi que ses voyages. Cette décision inconsciente l’entraîne dans des situations complexes. Ses craintes l'empêchent de faire les choix qui lui feraient entrevoir des horizons plus lumineux.
Ses visions fatalistes pèsent sur sa vie et toute capacité à déceler ce qu’il y a de positif dans son quotidien a disparu.
À un moment, il reçoit la connaissance et commence à reconsidérer la situation où il se trouve. Mais aura-t-il suffisamment de force pour affronter ses actes et briser sa tendance à l’autodestruction ?
Nos choix se transforment parfois en tâches très routinières. Choisir revient souvent, d'une manière ou d'une autre, à une forme de lutte.
L'idée que la vie puisse être une survie plutôt qu’un voyage aux couleurs multiples (au-delà du noir), me semble aussi absurde que toutes ces histoires concernant la négativité inconsciente. Ce ballet reflète l'idéologie à laquelle j'adhère fortement : La vie est un cadeau et le voyage vers notre coeur est l'un des plus difficiles à entreprendre.
Un jour peut-être nous atteindrons ce lieu… Serons–nous alors en mesure de comprendre la lumière qui en émane et de lui sourire ?
Si nous n'y parvenons pas, cela ne signifierait-il pas l'anéantissement de notre propre moi ? La mort – littéralement – de notre propre moi entraîné dans les ténèbres… ? Que dit l'esprit ? Et que dit le coeur ? Le souhait, "Je veux être heureux", n'est-il pas le fondement de tout ce que nous nous efforçons d'obtenir dans notre existence ? "
Natalia Horecna


Chorégraphie : Natalia Horecna
Mise en scène - conception : Natalia Horecna
Mise en scène - réalisation : Christiane Devos
Costumes : Christiane Devos
Lumières : Marco Policastro
Musiques : 3326 de Olafur Arnalds - Heroes de Aphex Twin - Feira de Asakusa de Hermeto Pascoal - QRV de Kronos Quartet & Tiger Lillies - Habanera de Frederic Devreese - Leaving Little America, Wyo Ma de Kronos Quartet - Recomposed by Max Richter de Max Richter et Daniel Hope - Swan Song de Andrej Seban et Stano Paluch - Jan’s notebook de Max Richter - Til enda de Olafur Arnalds - Little Afro-American de Andrej Seban et Stano Paluch

Première par Les Ballets de Monte-Carlo le 16 juillet 2015, Salle Garnier Opéra de Monte-Carlo