After Dawn

KEVIN HAIGEN

C’est pour Les Ballets de Monte-Carlo que Kevin Haigen a signé, le 22 décembre 1985, son premier ballet After Down, dont le titre complet Des pas après l’aube annonce exactement le refus de ce jeune chorégraphe de se soumettre à un livret déterminé, au profit d’une rêverie à la fois symboliste et surréaliste.

Des couples passent, se séparent, se retrouvent ou s’ignorent, en une sorte de jeu de Colin Maillard sans bandeau sur les yeux qui restent ouverts, même si les mains se tendent en avant par crainte d’un obstacle ou dans l’espoir d’atteindre un but moins déterminé que rêvé.

Un décor teinté des doigts de rose de l’aurore, une musique qui suggère sans rien imposer, Les Romances sans paroles de Mendelssohn : tel est le cadre idéal pour ce poème dansé.

 


Chorégraphie : Kevin Haigen
Musique : Félix Mendelssohn
Costumes : Hélène van der Smissen

Première le 22 décembre 1985, Salle Garnier Opéra de Monte-Carlo