Frances Murphy ©Alice Blangero
Anja Behrend & Quinn Pendleton ©Alice Blangero
Bruno Roque & Asier Uriagereka
Bruno Roque & Asier Uriagereka ©Alice Blangero
©Alice Blangero
0104
Frances Murphy ©Alice Blangero
Anja Behrend & Quinn Pendleton ©Alice Blangero
Bruno Roque & Asier Uriagereka ©Alice Blangero
©Alice Blangero

bODY_rEMIX

MARIE CHOUINARD

Les interprètes exécutent des variations sur l’exercice de la liberté. Les danseurs apparaissent souvent sur pointes : sur une, deux et même quatre à la fois. Dans une spectroscopie du geste, on les observe également s’approprier différents supports – béquilles, cordes, prothèses, barres horizontales, harnais... – qui parfois libèrent le mouvement, parfois l’entravent, parfois le créent.

Cet usage d’accessoires donne lieu à des formes corporelles et à des dynamiques gestuelles inusitées, et ouvre sur un univers d’explorations méticuleuses et ludiques dans lequel solos, duos, trios et ensembles font écho, dans leur labeur, leur plaisir et leur invention, à la condition humaine.

Esthète du hors norme, Marie Chouinard offre une réflexion sur les effleurements entre l’indéfinissable de l’Autre et la flagrance de la Beauté, autour des Variations Goldberg de Jean-Sébastien Bach. Subtiles et extravagants, somptueux et sauvages, les mouvements sondent le mystère insoluble du corps, du vivant.

Pour la première fois, l’acte 1 de cette création a été interprété par une troupe autre que celle de la Compagnie Marie Chouinard : Les Ballets de Monte-Carlo


Chorégraphie et direction artistique : Marie Chouinard
Musique : Louis Dufort, Jean-Sébastien, extraits vocaux de Glenn Gould
Lumières, scénographie et accessoires : Marie Chouinard
Costumes et coiffures : Vandal
Maquillages : Jacques-Lee Pelletier
Assistants à la création des lumières : Erwann Bernard, Marc Tétreault
Durée : 45 min > entracte > 40 min

Créé au Festival international de danse contemporaine de la Biennale de Venise, Italie, 2005
Première par Les Ballets de Monte-Carlo le 19 avril 2012, Grimaldi Forum Monaco