©Marie-Laure Briane
©Marie-Laure Briane

In Memoriam

SIDI LARBI CHERKAOUI

Quand quelqu'un n'est plus, il devient mémoire... Au fond les morts ne restent présents que par les souvenirs qu'en ont les vivants. La réalité n'est pas la mémoire et la mémoire n'est pas la réalité. Mais le retour dans les souvenirs du passé nous permettent de mieux appréhender la réalité du présent. Il est évident que nos ancêtres, nos parents, notre enfance définissent ce que nous sommes aujourd'hui et ce que nous serons demain, mais le présent ne peut-il pas aussi redéfinir ce passé ? Ainsi nos racines sont comme celles d'un arbre, leurs dispersions est à l'égale de celle de leurs branches. Dans certains rituels archaïques, on danse en l'honneur des morts, mais peut-être ce sont ces derniers qui investissent les vivants ? Ce lien entre le réel et la mémoire est au centre de In Memoriam.

Les compositions contemporaines du groupe A Filetta se nourrissent de la musique de tradition orale corse et incarnent ce lien entre passé et aujourd'hui. Tout comme les costumes d'Hedi Slimane, elles soutiennent que la tradition ne peut exister que dans sa réinvention dans le présent.

De par la mémoire, les danseurs créent la réalité d'un spectacle. Ils explorent ici les mouvements d'attraction et de répulsion, de magnétisme et contre-magnétisme qui interrogent la signification du mot « harmonie ». La tendresse (attirance) et l'agressivité (répulsion) sont issus de la même source, dans un intime jeu de polarisation.

Ils racontent comment les caresses et les coups restent gravés dans nos corps.

Entre absence et présence, se tissent mouvements et souvenirs, sous les racines d'un monde qui poursuit sa course du présent.


Chorégraphie : Sidi Larbi Cherkaoui
Assistance : Nicolas Vladyslav, Damien Jalet
Scénographie et lumière : Dominique Drillot
Musique : A Filetta
Les chanteurs : Jean-Claude Acquaviva, José Filippi, Jean-Luc Geronimi, Paul Giansily, Jean Sicurani, Maxime Vuillamier
Costumes : Hedi Slimane, réalisés dans les ateliers des Ballets de Monte-Carlo

Création pour Les Ballets de Monte-Carlo
Première le 26 décembre 2004, Grimaldi Forum Monaco