Extrait vidéo à voir !
Bernice Coppieters & Stephan Bourgond ©HG
Lucien Postlewaite & Gabriele Corrado ©AB
©Alice Blangero
0104
Extrait vidéo à voir !
Bernice Coppieters & Stephan Bourgond ©HG
Lucien Postlewaite & Gabriele Corrado ©AB
©Alice Blangero

Faust

J-Ch. Maillot

En échange de la jeunesse éternelle et d'une vie de plaisirs, Faust doit vendre son âme au diable...

Le chorégraphe, séduit par la dimension romantique de ce mythe universel, choisit, cette fois, pour ce ballet atypique, la partition de Franz Liszt. Il décrypte ce qui se cache derrière la musique, fait entrer en scène les quarante cinq danseurs de sa compagnie, convoque Goethe et Marlowe et vient à l'essentiel : la relation triangulaire entre les personnages symboliques, Marguerite, l'idéal féminin, beauté du corps et de l'esprit, Méphisto, le mal absolu, et Faust, l'être humain doté d'un savoir extraordinaire, mais rattrapé par la mort, limite de son existence sur terre.
Trois êtres antagonistes ayant pour règle du jeu : "Les deux forces opposées doivent utiliser la troisième pour trouver l'autre!"
Histoire d'une bien mystérieuse relation racontée dans un langage toujours renouvelé depuis treize générations humaines.


Chorégraphie et mise en scène : Jean-Christophe Maillot
Musique : Franz Liszt, Faust Symphonie
Musique additionnelle : Bertrand Maillot
Scénographie : Rolf Sachs
Costumes : Philippe Guillotel
Lumières : Jean-Christophe Maillot
Assisté de : Jean-Pascal Alouges
Vidéo : Gilles Papain
Assistant à la dramaturgie : Josu Zabala

Avec l'Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo et des choeurs de l'Opéra de Monte-Carlo
Direction musicale : Nicolas Brochot
Chef des choeurs : Stefano Visconti
Soliste : Donald Litaker, ténor

Première le 28 décembre 2007, Grimaldi Forum Monaco